Quels sont les fondements de l’engagement sociétal des entreprises selon les consommateurs ?

Publié le 9 février 2017 dans la rubrique Actualité du secteur

IPC_Engagement-des-marques

Engagez-vous avec honnêteté, prouvez-le, dites-le !

Aujourd’hui, s’engager au profit de la société et des citoyens est devenu, pour le marques et les entreprises, une action logique dans leur vie. L’engagement est une des composantes importantes, voire indispensables des marques. C’est ce constat qui ressort de l’enquête menée par le magazine INfluencia et l’agence Dagobert.

 
Pourquoi les marques doivent-elles s’engager dans la société ? 
Parce que 76% des Français* jugent que l’effet produit sur la société est largement positif mais 67% considèrent que les entreprises ne s’engagent pas suffisamment dans la société quelque soit la forme de cet engagement : politique RSE, dons, fondations d’entreprise, … .
Cet engagement des entreprises est donc très attendu et d’autant plus que les Français considèrent que ces dernières disposent de marges de manoeuvres supérieures à celles du monde politique. Ils estiment à 77% que les sociétés peuvent mener des actions sociales là où les pouvoirs publics sont bloqués, et à 70% que les entreprises doivent prendre le relai de ces derniers lorsqu’ils sont impuissants.
 
Où doivent-elles s’engager ? 
Très naturellement, les entreprises doivent s’engager prioritairement dans les secteurs de préoccupations des Français. En tout premier lieu, les Français demandent à 76% que les entreprises s’engagent dans l’emploi, très largement devant l’environnement (56%).
Dans une moindre mesure, d’autres attentes d’engament sont adressées aux entreprises : 44% pour le développement durable, 38% pour la lutte contre les discriminations, 30% pour les droits de l’Homme, 27% pour l’éducation, 26% pour l’accès au logement, 20% pour l’alimentation et la nutrition, 16% pour l’aide aux associations.
 
S’engager avec sincérité : le réel défi des entreprises !
Ce n’est pas tout de s’engager. Pour les Français, l’engagement doit être réel, vérifiable et transparent. Ils sont nombreux à douter des intentions réelles de cet engagement : 71% considèrent cela comme « une démarche de communication » dont l’objectif est d’améliorer l’image des entreprises. N’oublions pas le greenwashing de certaines sociétés et qui ont laissé des traces. Mais, soyons positifs : 21% des Français considèrent que les entreprises s’engagent parce qu’elles ont conscience d’avoir « un devoir et une responsabilité » envers la société.
 
S’engager et le faire-savoir, si c’est sincère 
A nombreux d’entre nous, il est demandé de faire-savoir les engagements dans la société de leur entreprise. Le plus difficile est de convaincre nos interlocuteurs de la sincérité des raisons et des actions de cet engagement. La vérité est que nous ne pouvons le faire que si c’est une volonté désintéressée et constructive de l’entreprise au profit de la société. Preuve de notre rôle de conseil !